Le comité en quelques mots

Les fiches bateaux

Etoile du matin

Les fiches bateaux

Sanya

Les fiches bateaux

Sant Erwan

Le Fides


  • Numéro d’inventaire 2014-198
  • Mise à jour November 2014
  • Auteur(s) de la fiche CRPMN

  • Les noms du bateau Le Fides
  • Type de navire Thonier dundee aurique
  • Utilisation d’origine Pêche
  • Matériau coque Bois
  • Matériau mâture Bois
  • Date de construction 1947
  • Chantier de construction Vernazza, La Rochelle
  • Longueur de coque 17 m
  • Largeur 4,80
  • Modes de propulsion Voile-Moteur
  • Type de gréement Dundee aurique
  • Port d’attache Honfleur
  • Siège de l’association Honfleur
  • Place de port Dans un chantier
  • Histoire liée au navire Le Fides est le dernier thonier construit avec gréement dundee d'origine. Le terme "dandy rig", tombé en désuétude, apparut vers 1830. Il désignait un ketch dont le mât de misaine reculé portait une surface de voile du tiers (ou moins) de la voile principale (au lieu de la moitié pour un ketch classique). Ce gréement fut adopté par les thoniers français sous le nom de dundee (prononcez dindé) à partir de 1883. A son apogée, le dundee possède une grande surface voilée, mât de malet à l'avant,queue de malet à l'arrière et une coque avec une importante voute arrière. Il permet de faire route rapidement chercher les germons de plus en plus loin dans le golfe de Gascogne. Les harenguiers de la Mer du Nord dont le mode de pêche est analogue (recherche du banc et pêche à la dérive) adoptent aussi le dundee. La vulnérabilité des dundees apparaîtra le 20 septembre 1930 lorsqu'une tempête détruira la flotte de 500 dundees pêchant dans le Golfe de Gascogne (28 navires perdus, 40 détruits, 400 gravement endommagés, 210 morts). Les bateaux sont submergés par l'arrière ou voient se briser leur voute. Le Fides est caractéristique de l'évolution de la construction qui en résulte, voute plus courte avec son arrière en "cul de poule" ou "canoë". Navigable après une première restauration une voie d'eau le fit couler au port en 2013. Son propriétaire crée une association pour réunir les volontés, et les fonds, permettant de le restaurer entièrement