Le comité en quelques mots

 Exemplaire unique(?) d'un plan GASTON GRENIER de cette longueur ! (habitué (...)

Les fiches bateaux

GITANE II

 Voilier emblématique des années soixante, MAÏCA conçu par John Illingworth et (...)

Les fiches bateaux

LE LOUP ROUGE

Les fiches bateaux

Le Jacques 1937

Le Jacques 1937


  • Numéro d’inventaire 2019-473
  • Mise à jour 7 octobre
  • Auteur(s) de la fiche CRPMN

  • Les noms du bateau Le Jacques, Saint Jacques
  • Type de navire canot creux
  • Utilisation d’origine armé à la pêche le 14/09/1937
  • Immatriculation d’origine 385
  • Matériau coque bois
  • Matériau mâture bois
  • Date de construction 1937
  • Chantier de construction Bellot de St Vaast la Hougue
  • Longueur de coque 6.73 m
  • Largeur 2.71
  • poids jauge de 4,16 tx k
  • Modes de propulsion voiles (2 mâts)
  • Type de gréement Flambart
  • Port d’attache Barfleur
  • Adresse du propriétaire privé Hervé d'Andigné
  • Place de port Barbleur
  • Histoire liée au navire Le Jacques fût construit en 1937 par les chantiers Pierre Bellot de Saint-Vaast La Hougue. Le chantier basé initialement au « Cul du Loup » s’installa plus tard sur la cale de la chapelle de Saint Vaast la Hougue. Ce chantier construisit entre 1911 et 1948 nombre de barques et de vaquelottes pour des pécheurs du Cotentin ainsi que des bautiers.. Le Jacques est un canot creux de 6,73 m de long, 2,71 m de large, jauge 4,16 tx. Le Jacques est jaugé le 11 Août 1937. Il est équipé de deux mats mais n’est pas motorisé, ses formes sont très fines et a beaucoup de « calant d’eau ». Le 26 Août 1937 le Jacques est francisé et immatriculé à Cherbourg. Le 14 Septembre il est armé à la pêche sous le numéro 385. Officiellement il utilise 40 casiers à étrilles et une senne à lançons ! Le bateau est toujours resté dans la Manche. D’abord la propriété de Julien Jeanne de sa construction, jusqu’en 1952, il fût vendu à son fils - Jacques Jeanne - le 20 Octobre 1952 qui l’utilisera pour la pêche à Cosqueville puis à Cherbourg. Il va s’en servir jusqu’à sa retraite, en 1979. Le 2 Avril 1982 il est racheté par Jean Hubert pêcheur à Cherbourg mais il ne s’en servira guère. En 1991, les pilotes, qui viennent de perdre leur canot de lamanage CH1 envisagent un temps de l’acheter, mais c’est finalement le foyer des élèves du lycée Grignard de Cherbourg qui en fait l’acquisition le 21 Novembre 1991 dans le cadre d’un projet d’action éducative afin de le restaurer. Michel Crestey fait l’acquisition du bateau en 1995 puis, il est racheté le 15 Octobre 2005 par Hervé d’Andigné - son actuel propriétaire. Un dossier de classement est présenté à la DRAC en 2010, il est classé « monument historique » en Février 2014. Restauré par les Chantiers Archimède, il retrouve la mer en Aout 2019 . Son port d’attache est Barfleur.