remise du 1er prix de la tombola de ’’Chant des voiles normandes’’


Ouest-france 24/07/2015
Ornavik a reçu, en don, un bateau de deux mètres
en présence de :
Rodolphe Thomas maire de Hérouville St Clair
Pascale Crochemore présidente d’Ornavick
Gérard Aubert donateur de l’annexe.
Bernard Cavillon président du CNCN de Caen.
Bruno Conan président du CRPMN.

Trois questions à...
Bruno Conan, président du CRPMN (Comité régional du patrimoine maritime normand).
À quoi correspond cette annexe ?
Une annexe est un petit bateau, qui sert aux marins pour aller à terre quand ils ne peuvent pas accoster directement avec un gros bateau. Celle-ci est particulière parce qu’elle a été construite selon des plans qu’on a trouvés et qui rappellent les formes des bateaux à clins.
Elle a été fabriquée par un charpentier marin, Christophe Houdet, qui intervient en tant qu’encadrant avec les bénévoles du CNCN (Centre nautique Caen Normandie), structure adhérente du CRPMN, dont l’objectif est de collectionner et de restaurer les bateaux traditionnels.
Cette annexe mesure deux mètres, elle avait été gagnée pendant la manifestation Chant des voiles normande, que nous avons organisée du 6 au 14 juin, sur le canal, par Gérard Aubert de Saint-Valérie-en-Caux, qui a choisi d’en faire don à l’association Ornavik.
Pourquoi a-t-il voulu en faire don ?
Cette personne est déjà équipée, il est baigné dans le milieu marin, il a des bateaux, etc. Et au cours de la journée du 10 juin, il a fait la connaissance de Pascale Crochemore, qui lui avait dit que l’association aimerait bien avoir un petit bateau pour pouvoir utiliser le plan d’eau qui est sur le parc, au niveau du campement viking, près du canal. Mais c’était avant la tombola. Quand Gérard Aubert a su qu’il avait gagné l’annexe, il m’a tout de suite dit que le mieux serait d’en faire don à Ornavik.
Que signifie cette tombola et cette annexe pour le CRPMN ?
C’est une illustration de notre action, cela reste dans le cadre de l’esprit de la navigation et du patrimoine. Les plans de construction qu’on a trouvés reprennent les formes des constructions à clin, qui sont des techniques anciennes.
En tant que comité, notre objectif, à travers Chant des voiles normandes, est de fédérer tous les acteurs du canal : les neuf communes concernées, le conseil régional, le conseil départemental, Caen-la-Mer, la CCI (Chambre de commerce et d’industrie), et PNA (Ports normands associés).
On veut se servir de cet événement pour mettre en lumière l’importance du patrimoine maritime pour la Normandie.

Partager :