Le comité en quelques mots

Les fiches bateaux

Etoile du matin

Les fiches bateaux

Sanya

Les fiches bateaux

Sant Erwan

courrier des îles


  • Numéro d’inventaire 2015-358
  • Mise à jour Novembre 2015
  • Auteur(s) de la fiche CRPMN

granville

  • Les noms du bateau courrier des îles
  • Type de navire côtre
  • Utilisation d’origine transport de passagers et petit fret
  • Matériau coque chêne et iroko
  • Matériau mâture bois
  • Date de construction 1986
  • Chantier de construction Chantier naval Claude ANFRAY de Granville
  • Longueur de coque 10,90 m
  • Largeur 3,65
  • Tirant d'eau 1,60 m
  • poids 12tx k
  • Modes de propulsion voile moteur
  • Puissance moteur Ford diesel 4 cylindres, 80 CV ch
  • Type de gréement Cotre aurique
  • Surface de voilure 90 m² dont Grand voile 40 m² - Trinquette 20 m² - Grand foc 20 m² - Petit foc 10 m² - Flèche 10 m² m2
  • Port d’attache Granville
  • Siège de l’association SARL Normand’Iles 70 chemin du Lavoir 50380 Saint Aubin des Préaux
  • Place de port Granville
  • Histoire liée au navire Dernier bateau dessiné par Marin-Marie, le courrier des îles est un cotre mixte à gréement aurique. Sa longueur de coque est de 11m pour une largeur de 3,6m, il est équipé d’un bout dehors de 4m, sa surface de voilure est de 90m2, il est équipé d’un moteur de 80 cv, le navire pèse 12 tonnes. C’est Monsieur DURAND-COUPPEL de SAINT-FRONT plus connu sous le nom de Marin-Marie, grand peintre de la marine et navigateur talentueux, qui a conçu ce voilier qui devait réunir des qualités contradictoires ; une carène à la fois volumineuse, afin de charger fret et passagers, et fine afin de pouvoir bien marcher à la voile et au moteur. Doté d’un cockpit, d’un carré spacieux et d’une timonerie abritée, il peut transporter 15 passagers dans les meilleures conditions de sécurité et de confort. Au mouillage au beau milieu des roches de Chausey, ce cotre transporte 6 tonnes de palourdes, 5 tonnes de parpaings et de matériaux de construction divers, 4 000 litres de gazole pour les tracteurs des aquaculteurs et 15 passagers. Un voilier bon marcheur, y compris par petit temps, facile à manœuvrer par un homme seul. Comme le répète son patron et armateur : je n’aime pas qu’on dise à propos du Courrier des Iles quelle bonne idée de faire le taxi avec un voilier à l’ancienne! Mon bateau appartient à notre époque. Je vais à la voile quand le vent me fait aller aussi vite qu’au moteur et à la même vitesse qu’un autre bateau et cette énergie-là est gratuite.