Le comité en quelques mots

 Le Dieppois Jean Sauvage est le premier Français à s'aventurer dans la mer (...)

les hommes

Jean Sauvage

 Jehan Denys est né à Honfleur, au milieu du XVème siècle. Son nom y est (...)

les hommes

Jehan Denys

Thomas Aubert


navigateur Diéppois

navigateur Diéppois

Thomas Aubert, originaire de Rouen (à confirmer) et navigateur dieppois fit une expédition à Terre-Neuve et dans le golfe du Saint-Laurent.

En 1508, probablement en compagnie de Giovanni da Verrazano, Thomas Aubert embarqua en qualité de capitaine pour la côte d’Amérique sur un vaisseau nommé La Pensée, équipé par l’armateur de Dieppe, Jean Ango (ou Jehan d’Ango).

Thomas Aubert explora, vraisemblablement lors d’une expédition de pêche, la région de Terre-Neuve et l’embouchure du Saint-Laurent dans le Canada actuel.

La partie Est de l’île de Terre-Neuve avait déjà été découverte quelques années auparavant par des marins dieppois, normands et bretons, qui y pêchaient depuis la morue.

Ce secteur avait aussi été visité en 1506 par le pilote Jehan Denis qui en avait dressé une carte. Après avoir capturé 7 autochtones, des Indiens Micmacs, Thomas Aubert revint à Dieppe persuadé d’être le premier à avoir découvert un passage vers l’Asie.

À son retour, en 1509, il débarqua en Normandie avec à son bord les 7 Amérindiens de la tribu des Micmacs habillés de leurs vêtements traditionnels, transportant avec eux leurs armes et leurs canoës et dont l’imprimeur Estienne nous a laissé une description en latin.

Présentés à Rouen en 1512, ils furent baptisés et suscitèrent auprès de la population et de la part de l’Église un vif intérêt.

De même, Thomas Aubert révéla que les régions explorées pouvaient fournir de riches pelleteries, que les mers voisines abondaient en morue et que la pêche de ce poisson serait un élément inépuisable de richesse par les bénéfices qu’elle procurerait.

Les rois de France, Louis XII puis François Ier, décidaient d’encourager les voyages d’exploration vers l’ouest, Ils envoyèrent des colons vers le nouveau monde dans le but de faire de ces découvertes leur propriété légitime.

Crédit : histoire.Ontheway
Source : http://histoireontheway.blogspot.fr/

Partager :