Le comité en quelques mots

Les fiches bateaux

Etoile du matin

Les fiches bateaux

Sanya

Les fiches bateaux

Sant Erwan

Mousse


  • Numéro d’inventaire 2014-167
  • Mise à jour Octobre 2014
  • Auteur(s) de la fiche CRPMN

Vaurien N°1

  • Les noms du bateau Mousse
  • Type de navire Vaurien
  • Utilisation d’origine Plaisance
  • Matériau coque Bois (contreplaqué marine)
  • Matériau mâture Bois
  • Date de construction 1953
  • Chantier de construction Costantini
  • Longueur de coque 4,08 m
  • Largeur 1,47
  • poids 95 k
  • Modes de propulsion Voile
  • Type de gréement Marconi
  • Surface de voilure 8,8 m2
  • Port d’attache Caen
  • Siège de l’association Musée de la Marine, Palais de Chaillot, 75116-Paris
  • Place de port A quai
  • Histoire liée au navire Lancé au salon nautique de 1952, le vaurien a remporté un immense succès avec 36 000 unités construites. Jean-Jacques Herbulot l'a conçu pour être réalisé en contreplaqué, le but étant un bateau léger, économique, destiné aux débutants et aux écoles de voile, en premier lieu les Glénans. Le N° 0 fut contruit dans l'appartement parisien de Philippe Viannay, fondateur des Glénans. Il recevra le nom d'un chien regretté, Vaurien, qui sera celui de toute la série. Dès 1953, le chantier Costantini de La Trinité sur Mer lança la fabrication de 200 unités, chiffre jamais imaginé à cette époque. La voilerie Le Rose, Concarneau, lança, pour la 1ère fois en France, une production en série de voiles avec laizes précoupées. Les règles de la série se sont assouplies et avec le plastique, les mâts en aluminium, etc., le Vaurien reste un dériveur moderne. AMERAMI possède un exemplaire légendaire qui n'est autre que le N°1 de la 1ère série construite par Costantini. Il a appartenu à Eugène Le Rose, le voilier de Concarneau.