Le comité en quelques mots

 Le Dieppois Jean Sauvage est le premier Français à s'aventurer dans la mer (...)

les hommes

Jean Sauvage

 Jehan Denys est né à Honfleur, au milieu du XVème siècle. Son nom y est (...)

les hommes

Jehan Denys

Jean Ribault


explorateur et colonisateur

explorateur et colonisateur

Jean Ribault, ou Ribaut, né à Dieppe en 1520 et assassiné à Fort Caroline en Floride Française le 12 octobre 1565 était un officier français, capitaine de la marine, explorateur français et un colonisateur de ce qui allait devenir le Sud Est des Etats-Unis.

Jean Ribault a participé à une expédition dans le Nouveau Monde en 1562 qui a fondé l’avant poste de Charlesfort sur Parris Island dans l’actuelle Caroline du Sud.

Deux ans plus tard, il prend le commandement de la colonie française de Fort Caroline dans ce qui est maintenant Jacksonville en Floride.

Gaspard II de Coligny envoie Jean Ribault pour remplacer René de Goulaine de Laudonnière en Floride.

Il embarque dans six navires plus de six cents marins, soldats, artisans et paysans à Dieppe le 22 mai 1565.

Il touche l’Amérique le 14 août1565, mais Jean Ribault est surpris, à l’embouchure de la rivière May, par une escadre espagnole de six vaisseaux de Pedro Menendez de Avilés, envoyé par Philippe II d’Espagne pour chasser les huguenots français, qui l’attaqua vivement, et à laquelle il n’échappa qu’en entrant dans la rivière.

Jean Ribault mit ses hommes à terre, les retrancha avec soin, alla chercher les meilleurs troupes de René de Goulaine de Laudonnière qu’il laissa dans le fort Caroline avec tous les hommes hors d’état de porter les armes, et se rembarqua pour aller à la rencontre de l’ennemi.

Le 4 septembre1565, les vaisseaux espagnols s’infiltrent entre les vaisseaux français, qui dégarnis de leurs hommes, lèvent l’ancre et s’éclipsent dans la nuit.

Les Espagnols tentent de les poursuivre, puis vont édifier un fort à l’embouchure du rio San Augustin.

L’escadre française regagne La Caroline (6 septembre1565), informe Jean Ribault qui décide d’attaquer le fort espagnol.

Le 10 septembre 1565, pris dans la tempête, il fait naufrage.

Pedro Menendez de Avilés ignore les 500 survivants désarmés, marche par voie de terre sur La Caroline, la prend et en massacre la garnison, malades, femmes et enfants qui étaient restés dans le fort connurent le même sort (12 septembre).

René de Goulaine de Laudonnière, le peintre Jacques Le Moyne de Morgues, le charpentier Nicolas Le Chailleux et quelques civils réussissent à s’échapper par mer.
Jean Ribaut et ses compagnons sont faits prisonniers (24 septembre) puis massacrés « non comme Français, mais comme Luthériens. »

Il n’y eut que René de Goulaine de Laudonnière et quelques-uns des siens qui s’échappèrent, et trouvèrent les moyens de retourner en France.

Crédit : Wikipédia
Source : http://en.wikipedia.org

Partager :