Le comité en quelques mots

 Le Dieppois Jean Sauvage est le premier Français à s'aventurer dans la mer (...)

les hommes

Jean Sauvage

 Jehan Denys est né à Honfleur, au milieu du XVème siècle. Son nom y est (...)

les hommes

Jehan Denys

Anne Hilarion de Costentin (ou Cotentin)


Comte de Tourville

Comte de Tourville

Tourville est issu d’une ancienne famille noble d’extraction chevaleresque, originaire de Tourville sur Sienne dans la Manche.

Il naît à Paris, ou au château familial de Tourville, (les historiens ne sont pas tous d’accord), le 24 novembre 1642, il décède le 23 novembre 1701 à Paris.

Il participa et livra, entre autres batailles, plusieurs combats en Manche et en Cotentin en particulier.

Guerre de la Ligue d’Augsbourg (1688-1697)
En 1688, sur la Manche, il s’empare de cinq vaisseaux hollandais. Le 2 juin de la même année, Tourville était à la mer, avec une escadre, lorsqu’il rencontre une escadre espagnole, commandée par l’amiral Honoré Boniface Papachin, il lui demande de saluer du canon le pavillon français, ce que l’Espagnol refuse de faire. Tourville l’attaque, et par un combat vigoureux, le contraint à lui rendre son salut.

Bataille de la Hougue, 22 mai 1692
Dans le but de couvrir le débarquement des troupes de jacques II d’Angleterre, louis XIV le charge en 1691, du commandement de la marine. La « campagne du Large » ne fut l’occasion d’aucun grand combat naval, mais Tourville parvint à s’emparer de onze bâtiments marchands et de leur escorte. À cette nouvelle, l’amiral anglais Edward Russel, commandant une flotte de 84 vaisseaux, lui donne la chasse. Jouant au chat et à la souris, profitant du vent, Tourville lui échappe et se réfugie près des côtes alors que Russel perd quatre vaisseaux et 1 500 hommes d’équipage dans une violente tempête.

Le 29 mai 1692 au large de Barfleur, à un contre deux, l’escadre du Levant commandée par le maréchal Jean d’Estrées n’ayant pu rejoindre à temps l’escadre du Ponant, il fait jeu égal avec la flotte coalisée et parvient au prix de combats acharnés et de manœuvres habiles à ne perdre aucun bâtiment. Cependant, dans leur retraite, les vaisseaux avariés sont ralentis, victimes d’une inversion du courant et doivent se réfugier à Cherbourg et Saint Vaast la Hougue.

Au cours de la bataille de la Hougue, Tourville ne peut empêcher la destruction de 15 vaisseaux, échoués, dont le vaisseau amiral le Soleil Royal, le plus beau et le plus célèbre de tous les vaisseaux de la flotte de Louis XIV.

Une statue du Maréchal de Tourville orne la place de la commune de Tourville sur Sienne, elle est classée monument historique depuis le 18 août 2006

Crédit : Wikipédia
Source : https://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=mar%C3%A9chal+de+tourville

Partager :